La ville de Saint-Etienne et les magiciens présentateurs


On recherche en ce moment des artistes pouvant se transformer en un présentateur. C’est un exercice délicat qui peut être donné à des personnes maitrisant l’art de la scène. Pour ceux qui ne dédaignent pas les paroles, on ne saurait trop recommander de s’essayer à cette fonction. De devenir un spécialiste dans la présentation des spectacles. Il y a là, on pense, un débouché nouveau pour les artistes de tout genre.

 

En ces temps, les bons présentateurs sont rares. Et si le volontaire sait faire un petit peu de magie et sait donc joindre le mystérieux à l’éloquence, nul doute qu’il sera très demandé.

Ce n’est pas un spectacle complet demandé à Saint-Etienne

 Il n’est pas question de présenter un numéro d’illusion complet dès que l’on offre un service en qualité de « maître de cérémonie », mais d’exécuter à l’avant-scène des petits tours de magie, sans matériel ou presque, ne durant que quelques secondes en attendant l’entrée d’un artiste.

Les appareils du présentateur devront pouvoir être logés dans les poches et il ne devra jamais perdre de vue son rôle de présentateur, les tours et les gags de magie qu’il exécutera n’auront qu’un caractère secondaire, donc ne pas insister jamais sur un effet car cela risque de faire double effet sur le spectacle de magie qu’il présentera.

 



C'est un artiste avant toute chose


Pas de matériel

En tout premier lieu, le présentateur à Saint-Etienne pensera à la manipulation pure pour laquelle il n’a guère besoin de matériel. Or, c’est précisément ce qu’il faut bien qu’il se garde de faire. Il doit  choisir au contraire des expériences très simples et très visuelles : un programme déchiré et restauré par exemple, une pochette changeant de couleur, une canne éclipsée.

Il doit se constituer un répertoire de différents petits , c’est largement suffisant d’autant plus qu’il n’est pas obligé d’exécuter un tour de magie à chaque annonce.

 

Lors de la première expérience, le public marquera sans doute quelque surprise puisqu’il ignore les talents de magicien du présentateur, mais l’étonnement fera vite place à la sympathie et il aura, soyez sans crainte, une part de succès et des bravos.

On n’insistera pas sur le choix des gags, la correction du langage, l’esprit et la bonne humeur dont il doit faire preuve à chaque annonce.

Et pourquoi pas additionner d’autres arts, cela de conteur

 Outre le répertoire de tours de magie faciles, ), il doit aussi se constituer aussi un répertoire d’histoires amusantes, c’est très à la mode, et puis il ne sera jamais pris au dépourvu si l’on lui demandait de prolonger sa présentation. Il peut, si la rime lui est familière, faire cette présentation en quatrains, d’ailleurs les sons essentiels à la rime suffisent toujours dans ce genre de versification, il ne s’agit que de satisfaire l’oreille. Un point capital cependant : le nom de l’artiste annoncé doit constituer la fin du quatrième vers afin que le public le retienne.

Enfin, si le présentateur annonce un magicien, cela peut arriver. Il doit laisser de côté ses trucs de magicien et ne pas chercher à établir un point de comparaison, au contraire, il doit se faire passer pour son élève.